11 serpents de Philippe Saimbert

Philippe Saimbert_11 SerpentsC’est en février 2015, que j’ai découvert la plume de Philippe Saimbert, pour la première fois, grâce à son thriller fantastique « Le fossile d’acier ».

Comme j’avais apprécié le roman de Philippe, et lui mon article, notre collaboration littéraire a continué avec la lecture de « L’héritage de Tata Lucie » et « Il faut marier Bertrand », deux romans humoristiques.

Cet échange n’allait pas s’arrêter en si bon chemin car, quelques jours avant Noël, Philippe Saimbert m’a contactée pour m’offrir un exemplaire papier et dédicacé de son tout dernier roman.

Nous allions donc transformer l’expression française « Jamais deux sans trois » en « Jamais trois sans quatre ».

Dans cet article, je vous présenterai 11 serpents de Philippe Saimbert.

11 serpents de Philippe Saimbert : un résumé de l’histoire

« D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été un loser. Un gagne-petit. Et encore dans « gagne-petit », il y a le mot « gagne » et dans ma vie, je n’avais pas gagné grand-chose. »

Philippe est un écrivain peu renommé, rejeté par son ex-femme et ses enfants. Il n’a quasiment plus de contacts avec les membres de sa famille. C’est pour cette raison qu’il fut étonnamment surpris lorsque sa cousine Abeline l’appela pour lui annoncer une grande nouvelle.

Mais, la fortunée Abeline n’appela pas que son cousin Philippe et convia aussi 10 autres personnes proches, dans sa demeure, afin d’organiser un jeu grandeur nature.

Le premier lot est alléchant : il s’agit d’une donation de la moitié de la fortune de la cousine.

Philippe devra donc se mesurer à Zoé, Thierry, Diane, Hubert, Bernadette, Frédo, Eva, Joseph, Josette et Priscilla. Tels 11 serpents assoiffés d’argent ils devront user de ruses et stratagèmes afin d’éliminer les autres concurrents. La personne ayant accumulé le plus de points remportera le magot.

Mais qui gagnera cette terrible partie d’échecs où tous les coups sont permis ?

Cannibalecteur_11serpents

11 serpents
vu par Céline Cannibalecteur

 

11 serpents de Philippe Saimbert : mon avis sur le livre

11 serpents est le digne successeur de l’Héritage de Tata Lucie. Encore une fois, Philippe Saimbert nous offre une histoire remplie de rebondissements avec des personnages originaux et attachants.

Le sujet est traité avec une bonne dose d’humour et de légèreté. Le lecteur est tout de suite entraîné dans le tourbillon de l’histoire, une certaine passion est transmise dès les premières lignes.

J’aime beaucoup les histoires dont le personnage principal est un écrivain car ce sont des personnes inventives et qui sortent souvent du cadre. Ce roman marquait donc un point de plus pour me plaire. 🙂

La fin est génialissime, le lecteur est littéralement mené en bateau du début jusqu’à la chute. J’ai eu du mal à croire ce que je lisais, pas une seule seconde je me suis doutée de la supercherie.

Bravo à Philippe Saimbert pour ce livre qui accroche dès le début et qui déroute complément à la fin.

En espérant très bientôt transformer notre belle expression en « Jamais quatre sans cinq » je vous recommande chaleureusement ce roman.

A très bientôt sur Cannibalecteur,

Céline
Cannibalecteur
« 11 Serpents » de Philippe Saimbert vous tente ? 
Voici un lien pour vous le procurer rapidement : 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *