Les joies de l’hôtellerie de Lou Lorel

Les joies de l'hôtellerieIl y a quelques jours, j’ai fini la lecture du livre « Les joies de l’hôtellerie » de Lou Lorel.

Cette auteure m’avait contactée, par l’intermédiaire de ce blog,  pour me proposer la lecture de son roman.

J’avais accepté sa proposition ayant très envie de découvrir la face cachée de l’hôtellerie.

Dans cet article, je vous présenterai Les joies de l’hôtellerie de Lou Lorel.

 

Les joies de l’hôtellerie de Lou Lorel : un résumé de l’histoire

« Je donne raison à Sartre en affirmant de tout cœur avec lui que l’enfer, c’est les autres… ».

Cette phrase de Lou, réceptionniste à l’hôtel des 3 dauphins donne bien le ton sur la suite du livre. 😉

Dans ce roman, elle explique les joies et les galères du métier de réceptionniste.

Le découpage du récit en cinq grandes parties permet de suivre avec précision le déroulé et l’accomplissement de chaque mission d’une réceptionniste.

Du téléphone à l’arrivée ou du séjour au départ en passant par le service après-vente, Lou a bien de quoi occuper ses journées.

Les joies de l'hôtellerie de Lou Lorel

Les joies de l’hôtellerie
Vu par Céline Cannibalecteur

 

Les joies de l’hôtellerie de Lou Lorel : mon avis sur le roman

Ce petit roman est un peu spécial.

En effet, pendant ma lecture, j’avais l’impression de lire le guide pratique de la parfaite réceptionniste, plutôt qu’un roman.

Selon moi, ce livre est donc situé  entre les deux : le roman humoristique et le guide.

Les touches humoristiques de celui-ci ainsi que les anecdotes rigolotes m’ont beaucoup plus. 

J’ai passé un agréable moment à suivre les journées mouvementées de Lou et à découvrir les différentes frasques des clients.

Le seul point négatif est le suivant : les commentaires clients à la fin du livre sont en trop grand nombre. Je ne les ai d’ailleurs pas tous lu…

Si je pouvais vous donner un conseil avant de commencer ce livre, ce serait celui-là : réservez une nuit dans un hôtel 2 étoiles. Installez-vous confortablement sur le lit ou dans l’un des fauteuils de la chambre et commencez votre lecture. Je peux vous assurez que lorsque vous redescendrez à la réception, vous ne regarderez plus l’employé du même œil. 😉

Bravo à Lou Lorel pour son témoignage !

A très bientôt pour une nouvelle chronique,

Céline
Cannibalecteur
« Les joies de l’Hôtellerie » de Lou Lorel vous tente ? 
Voici un lien pour vous le procurer rapidement : 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *