Et dans ses veines coulait la sève d’Emmanuelle Cart-Tanneur

Et dans ses veines coulait la sève d'Emmanuelle Cart-TanneurIl y a quelques semaines, j’ai publié un article sur Cannibalecteur présentant le recueil de nouvelles « Histoires à lire dans le métro ». L’une des nouvelles présentes dans ce recueil était sortie de l’imagination d’Emmanuelle Cart-Tanneur. Suite à la publication de cette chronique, cette auteure m’a contactée pour me faire découvrir son recueil personnel. Il s’agit du livre « Et dans ses veines coulait la sève ». Toujours à la recherche de nouvelles découvertes, j’ai accepté sa proposition.

Dans cet article, je vous présenterai ma chronique du livre « Et dans ses veines coulait la sève » d’Emmanuelle Cart-Tanneur.

 

Et dans ses veines coulait la sève d’Emmanuelle Cart-Tanneur : 16 nouvelles pour découvrir une plume

La lecture d’un recueil de nouvelles signé du même auteur est très intéressante. En effet, elle permet de constater comment il arrive à nous emmener d’un univers à un autre et comment il peut adopter un style différent tout en gardant son identité. C’est exactement ce que j’ai ressenti en lisant les nouvelles d’Emmanuelle Cart-Tanneur.

Il s’agit de courtes histoires très bien écrites et agréables à lire. Certaines sont rédigées avec du suspense, d’autres appuient plus particulièrement sur les sentiments des personnages. Cependant, elles ont toutes un point commun : un côté singulièrement étonnant.

Certaines nouvelles étaient moins passionnantes que d’autres. Mais, j’ai été totalement conquise par l’ensemble, après une prise de recul et une analyse globale. En effet, Emmanuelle Cart-Tanneur arrive avec brio à nous distraire par le biais de ses nouvelles dont la multitude de style ravira de nombreux lecteurs.

 

Et dans ses veines coulait la sève : une petite présentation

Emmanuelle Cart Tanneur - Saule pleureur

Et dans ses veines coulait la sève
Vu par Céline Cannibalecteur

Et dans ses veines coulait la sève compte 16 nouvelle différentes :

  • L’ivresse des auteurs,
  • L’écouteur,
  • Voleur,
  • Du vent dans les toiles,
  • La funambule,
  • Le choix de Sofiane,
  • Le cri de la corneille,
  • Alpha jet,
  • Il suffit de passer le pont,
  • Les petites roues,
  • Le masque et le pinceau,
  • Nous n’irons plus au bois,
  • La mer à voir,
  • Les yeux d’Anna,
  • Bloody Mary,
  • Et dans ses veines coulait la sève.

Plusieurs de ces histoires m’ont beaucoup plus. J’ai adoré l’histoire fantastique présentée dans « Du vent dans les toiles », elle est dotée d’une chute étonnante qui vous laissera sans voix.

« Le choix de Sofiane » présente les choix d’un homme face à son destin. Que sacrifiera-t-il ? Sa propre vie ou sa mission ? Il s’agit d’une nouvelle à dévorer sans plus attendre.

« Il suffit de passer le pont » présente le courage d’une petite fille qui aura la force de lutter contre les rancœurs créées par les ancêtres de son village. Une petite nouvelle remplie d’amour.

J’ai beaucoup aimé « La mer à voir ». Cette nouvelle est dotée d’une chute déroutante. Emmanuelle Cart-Tanneur nous laisse seul face à nos réflexions à la fin de la lecture de cette histoire.

Pour finir, je souhaiterais mettre sur le devant de la scène « Et dans ses veines coulait la sève ». Il s’agit de la meilleure nouvelle de ce recueil. Vous y découvrirez une histoire mêlant l’amour, l’incompréhension, la tristesse et la haine.

J’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir les différents univers d’Emmanuelle Cart-Tanneur. Je vous recommande cette lecture.

A très bientôt sur Cannibalecteur,

Céline
Cannibalecteur
« Et dans ses veines coulait la sève » de Emmanuelle Cart-Tanneur vous tente ? 
Voici un lien pour vous le procurer rapidement : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *