La bible d’Alexis de Frédérique Chamayou

Frédérique Chamayou_La bible d'AlexisFrédérique Chamayou est originaire de l’Hérault où elle a vécu durant toute son enfance. Elle a quitté sa région d’origine, pendant quelques années, pour vivre en Ile-de-France et à Toulouse, avant de retourner dans son berceau montpelliérain.

Passionnée par l’écriture et la danse, elle a déjà publié trois romans.

Dans cet article, je vous présente le premier roman de Frédérique Chamayou : « La bible d’Alexis ».


 

La bible d’Alexis de Frédérique Chamayou : un résumé de l’histoire

« C’est par la régularité, et la répétition incessante que vous prendrez le pouvoir sur votre vie et le pouvoir de créer un monde parfait.

Ayez à chaque instant à l’esprit le crédo de notre Œuvre : Nous sommes ce que nous pensons. L’univers est ce que nous pensons. »

Robert Roffener est le Grand Messager de l’Œuvre, une secte située dans le sud de la France. Grâce à un algorithme, il pense enfin avoir trouvé « Le Père ». Celui qui serait à l’origine de l’Œuvre et surtout, celui qui est recherché depuis de nombreuses années par son organisation.

« Le Père » serait, à priori, l’auteur du « Blog de Mélusine ». Cependant, Robert se rendra vite compte que ce n’est pas Mélusine qui a écrit les textes qui l’intéressent. En effet, l’auteur est Alexis Orval, un écrivain qui a perdu sa femme il y a trois ans et qui sombre de jour en jour dans une profonde dépression. Alexis, en manque d’inspiration depuis plusieurs mois, se met subitement à écrire un nouveau roman. Selon lui, cette autobiographie doit absolument voir le jour avant la fin du monde du 21 décembre 2012 prévue par la civilisation maya.

Magali, une fidèle adepte de la secte, acceptera les plus grands caprices du Grand Messager : il lui demandera d’approcher Alexis Orval, le supposé « Père », contre une belle ascension au sein de l’Œuvre.

Et si Robert ne se trompait pas et qu’Alexis était vraiment « le Père » ?

 

La bible d’Alexis de Frédérique Chamayou : mon avis sur le livre

J’ai passé un très bon moment avec « La bible d’Alexis » de Frédérique Chamayou. Le titre pourrait nous faire penser qu’il s’agit d’un roman dont le thème est la religion, mais pas du tout.

Nous sommes tout de suite plongés au cœur des rituels et des coutumes de l’Œuvre. La plume précise de Frédérique nous offre beaucoup de détails et de très bonnes descriptions, ce qui permet de complètement rentrer dans l’histoire.

L’écriture est fluide et nous enveloppe. Les personnages sont aussi étranges qu’attachants. A plusieurs moments, j’ai été troublée, voire perdue. Je ne savais pas du tout comment cette histoire allait pouvoir se terminer.

De plus, l’une des actions principales de ce roman est l’écriture d’un livre. J’aime beaucoup lorsqu’il y a l’histoire d’un livre dans un livre. Frédérique Chamayou traite ce sujet avec brio. Nous ressentons bien l’enthousiasme ou les déconvenues d’Alexis, propres à chaque écrivain.

Je vous recommande chaudement ce roman qui sort de l’ordinaire.

A très bientôt sur Cannibalecteur,

Céline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *