Gens qui rient, gens qui pleurent de Martine Thorre-Gachet

Martine Thorre Gachet_Gens qui rientMartine Thorre-Gachet fait partie des auteurs qui ont fait un carton plein sur Cannibalecteur. En effet, j’ai eu l’honneur de lire tous les livres de cette romancière qui a eu la chance de voir son premier roman publié à l’âge de 12 ans.

C’est avec une grande joie que je vous présente dans cet article le dernier roman de Martine Thorre-Gachet : Gens qui rient, gens qui pleurent.

 
 
 

Gens qui rient, gens qui pleurent de Martine Thorre-Gachet : un résumé de l’histoire

«Vous savez comment s’appelle cet endroit ? La falaise des veuves… On raconte qu’autrefois, les veuves qui ne pouvaient plus vivre sans leur mari se jetaient dans la mer… »

Gens qui rient, gens qui pleurent, c’est l’histoire de cinq femmes.

Il y a tout d’abord Betty, une femme au physique généreux qui s’est mariée avec Paulo qu’elle n’aimait pas, afin de s’assurer une sécurité financière.

Puis, il y a Gemma, femme de Benjamin et mère de trois adorables enfants.

Enfin, il y a Rubis, mariée à Gervais, un saxophoniste sarde avec qui elle a eu deux jumeaux. Deux garçons qui ne la respectent pas et qui la rendent folle.

Et aussi, il y a Ambre, l’ex reprise de justice qui a épousé son avocat, le célèbre Angus Lagardère.

Enfin, il y a Jeannette, bibliothécaire et épouse de Fantin, qui a vécu ses premières années sous le joug d’une mère opiniâtre et méchante.

Ces cinq femmes ont toutes un point en commun : leur mari est mort dans un accident tragique de bus. Depuis ce drame, leur vie est en train de voler en éclats. Une personne leur veut du mal et va tenter de les anéantir.

 

Gens qui rient, gens qui pleurent de Martine Thorre-Gachet : mon avis sur le livre

J’ai vraiment adoré le dernier opus de Martine Thorre-Gachet. Dans ce livre, cette auteure nous présente un côté « roman policier » qu’elle ne nous avait pas encore dévoilé.

Je me suis tout de suite attachée aux différents personnages du roman, qui ont chacun leur chapitre dédié en début de livre. Cela permet au lecteur de faire connaissance avec chacun d’entre eux. Il s’agit d’une excellente introduction avant de rentrer dans le vif du sujet qui est l’enquête policière.

L’intrigue est très bien menée et nous permet de voyager de Bordeaux à l’île d’Ischia, située en Italie près de Palerme. Les chapitres se déroulant sur cette île italienne m’ont rappelé de nombreux souvenirs, car j’ai eu la chance de passer des vacances sur cette île atypique et paradisiaque.

Merci Martine, pour cette nouvelle découverte,

A très bientôt sur Cannibalecteur,

Céline

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *