Le consentement de Vanessa Springora

Vanessa Springora_Le consentementVanessa Springora est éditrice et réalisatrice. Depuis janvier 2020, elle est aussi écrivaine. En effet, son premier roman « Le Consentement » a été publié aux Éditions Grasset.

Au moment de sa publication, il a tout de suite rencontré des ruptures de stock. Cela était certainement dû au sujet du livre qui faisait débat. Ce roman raconte la relation amoureuse vécue entre un écrivain renommé, d’une cinquantaine d’années, et une adolescente.

J’ai découvert ce livre, car Vanessa Springora était l’invitée d’une émission télévisée. J’ai tout de suite eu envie de découvrir ce témoignage.

Dans cet article, je vous présenterai « Le Consentement » de Vanessa Springora.


 

Le consentement de Vanessa Springora : un résumé de l’histoire

« Depuis tant d’années, je tourne en rond dans ma cage, mes rêves sont peuplés de meurtre et de vengeance. Jusqu’au jour où la solution se présente enfin, là, sous mes yeux, comme une évidence : prendre le chasseur à son propre piège, l’enfermer dans un livre. »

C’est à l’âge de 14 ans que V. commencera sa relation amoureuse avec GM. Élevée seule par sa mère et ayant un père aux abonnés absents, elle sera fascinée par cet écrivain célèbre qui s’intéresse à elle. Malgré leurs 35 ans d’écart, V. pense que l’amour n’a pas d’âge. Mais est-elle vraiment amoureuse ou recherche-t-elle à combler un manque causé par l’absence de ses parents ?

Dans son témoignage, V. livrera à ses lecteurs le déroulé de sa relation avec GM et aussi l’après GM. Ils découvriront aussi son combat, qui a duré trois décennies, pour se libérer de son emprise.

 

Le consentement de Vanessa Springora : mon avis sur le livre

Lorsque j’ai découvert ce livre, il y avait une partie de moi qui souhaitait le lire à tout prix et une autre partie de moi qui avait peur de prendre part à une polémique.

J’ai tout de même succombé à la tentation et, dès les premières pages, j’ai découvert une plume douce et délicate qui décrivait sans rancœur ni rancune comment un homme de cinquante ans l’avait séduite à l’âge de 14 ans. Ce témoignage est tout simplement factuel et rédigé avec beaucoup de pudeur.

Dans celui-ci, Vanessa Springora nous livre ses différentes interrogations face à cette relation non conventionnelle : est-il normal d’avoir une relation régulière à son âge ? Est-il normal d’aimer un homme de 50 ans, à son âge ?

Dans son livre, Vanessa a tout simplement souhaité répondre aux livres de GM qui étalaient l’histoire de leur relation. Grâce à elle, le lecteur a à présent les deux témoignages. Libre à lui de prendre connaissance de celui ou ceux qu’il voudra.

Je voulais, avant toute chose, saluer la qualité de l’écriture de Vanessa Springora. Elle est dotée d’une très jolie plume qui est restée cachée trop longtemps.

À très bientôt sur Cannibalecteur,

Céline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *