L’assassin habite au 21 de S.A. Steeman

9782702432914FS 174x300 Lassassin habite au 21 de S.A. Steeman

Je venais d’arriver à l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle, il était 15h30. L’embarquement pour mon vol était prévu à 19h45. J’avais donc, un peu plus de 4h à attendre au terminal 2G. Je ne sais pas si vous connaissez ce terminal, mais, il n’y a pas grand chose pour s’occuper à l’intérieur.

Comme je suis une femme prévoyante, surtout dans ce type de situations, j’ai toujours un livre sur moi. Pour cette petite période de galère aéroportuaire, j’avais décidé d’emmener l’Assassin habite au 21 de Stanislas-André Steeman.

Ce livre trainait depuis plus d’une dizaine d’années dans ma chambre sur le rayon « livres à lire » de ma bibliothèque. Son heure était venue en cette après midi ensoleillée d’avril.

Un petit résumé de l’assassin habite au 21 : 

La police de Scotland Yard est sur les dents, en effet, depuis deux mois et demi, un tueur en série a déjà fait sept victimes. Elles ont toutes été retrouvées le crâne fracassé avec un bristol à leur côté. Ce bristol porte la signature de M. Smith….

Le nom de Smith est très courant en Angleterre, et de nombreux Smith habitent la ville de Londres. La police piétine et l’affaire n’avance pas. Jusqu’au jour où un témoin leur donne un indice. L’assassin habiterait au 21 Russel Square.

L’affaire aurait pu être bouclée en quelques heures, sauf que le 21 Russel Square est une pension de famille. Cela aurait pu être la fin de cette enquête, mais bien au contraire, il s’agit du commencement.

IMG 29441 300x225 Lassassin habite au 21 de S.A. Steeman

L’assassin habite au 21
Vu par Céline Cannibalecteur

Un roman policier à mettre dans toutes les mains :

C’est le premier livre que je lis de S.A Steeman et j’ai tout de suite été charmée par le style très fluide de cet écrivain.

J’ai immédiatement été happée par cette histoire de tueur en série commettant des crimes dans le brouillard d’un Londres du début du XXème siècle.

Quelques expressions et annotations sont écrites en anglais dans le texte, elles donnent de l’originalité. Cela rappelle aussi le fait que ce récit se situe à Londres.

J’ai beaucoup aimé le petit jeu que l’auteur instaure avec le lecteur (je ne vous en dit pas plus…).

L’ assassin habite au 21 compte moins de 200 pages, il se lit très rapidement. Je le conseille vivement aux personnes qui ne lisent pas beaucoup, c’est un bon roman pour se réconcilier avec la lecture.

Je le recommande aussi aux grands lecteurs, qui le dévoreront, c’est certain.

Informations techniques sur ce roman de SA Steeman :

L’assassin habite au 21 a été publié pour la première fois aux éditions Le livre de Poche, collection Le Masque en 1939. Ce roman a donné lieu à une adaptation au cinéma trois ans après sa parution.

Il a obtenu le premier prix du meilleur roman policier, lors d’un référendum consacré aux meilleurs romans policiers.

A bientôt sur Cannibalecteur,

Céline

2 Comments

  1. mialn
    oct 30, 2012

    Un classique indémodable, effectivement, que je n’ai pas relu depuis quelques années et dans lequel ce post me donne envie de replonger… :)

    • Celine
      oct 30, 2012

      Hello,

      Merci beaucoup pour ta visite sur notre blog.
      En effet, ce livre est indémodable et en plus l’histoire est super.

      A très bientôt. ;)

Laisser un commentaire