J’accuse d’Emile Zola

J'accuse d'Emile ZolaDepuis ma plus tendre enfance, j’ai toujours aimé les romans d’Emile Zola. Outre son succès avec sa fresque romanesque des Rougon-Macquart, il est aussi très connu pour son « J’accuse » publié dans l’Aurore.

Cet article m’a toujours fascinée. C’est pour cette raison que j’ai tout de suite accepté la proposition de lecture faite par la maison d’édition Presses Electroniques de France.

Je connaissais le contenu de J’accuse, mais je n’avais jamais eu l’occasion de le lire en totalité.

Dans cet article, je vous présenterai J’accuse d’Emile Zola.

 

J’accuse d’Emile Zola : un article « choc »

J’accuse est le titre de l’article d’Emile Zola qui a été publié le 13 janvier 1898 dans le journal L’Aurore.

Il s’agit d’un écrit que nous pouvons considérer comme une lettre ouverte. Son destinataire est Félix Faure, le président de la République française de l’époque.

Dans cet article, Emile Zola informe le président qu’une erreur judiciaire a été commise : Alfred Dreyfus aurait été accusé à tort d’avoir livré des documents à l’Allemagne qui était un pays ennemi à cette époque.

J'accuse - L'Aurore

Pour ces faits, il a été condamné à l’emprisonnement à perpétuité en Guyane française, plus précisément sur l’île du Diable.

Cet écrit ne sera pas sans conséquences pour Emile Zola. En effet, il sera condamné à un an d’emprisonnement et à 3 000 francs d’amende. Afin d’échapper à la prison, l’écrivain se réfugiera en Angleterre où il attendra la révision du procès Dreyfus.

J’accuse est aujourd’hui considéré comme un exemple de « l’engagement intellectuel pour une cause juste ».

Le manuscrit original a été racheté aux descendants de l’écrivain en 1991.

Il est aujourd’hui conservé à la Bibliothèque Nationale de France.

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce « classique » écrit par Emile Zola. Lors de la lecture, j’ai eu l’impression que l’écrivain était rentré dans la peau d’un avocat et que l’écrit servait de plaidoirie.

Et vous, quel est votre avis sur J’accuse d’Emile Zola ?

A très bientôt pour une nouvelle chronique,

Céline
Cannibalecteur
« J’accuse » d’Emile Zola vous tente ? 
Voici un lien pour vous le procurer rapidement : 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *