Jambe en l’air de Delphine Coussement

Delphine Coussement - Jambe en l'airDelphine Coussement est belge. Elle est assistante sociale à Mouscron, une ville située en région Wallonne. Passionnée par l’écriture, elle a commencé à prendre la plume à l’âge de 12 ans. Elle a écrit des poèmes, sketches ou parodies avant de se lancer dans l’écriture de son premier roman.

Dans cet article, je vous présenterai le premier roman de Delphine Coussement : Jambe en l’air.

 

Jambe en l’air de Delphine Coussement : un résumé de l’histoire

« Mais, arrivée au milieu de la chaussée, je sursaute au bruit strident de pneus qui crissent sur le macadam et un grand boum de tôle froissée. »

Delphine Morel a 22 ans. Elle occupe un poste de serveuse non déclaré, à temps partiel, au Grincheux, un bar de la ville où elle habite.

Elle mène une vie paisible et sans histoire jusqu’au jour où elle se fera renversée par une voiture.

Le constat sera sans appel : une double fracture ouverte, soit une immobilité de plusieurs mois.

La vie de Delphine basculera en ce 5 mai. Ne bénéficiant pas de couverture sociale, elle devra assumer de lourdes factures pour ses soins médicaux.

Elle perdra son emploi et ne pourra plus faire de sport…

Cependant, cet accident lui permettra de rencontrer Paul, l’amour de sa vie.

Jambe en l’air, c’est le journal intime de Delphine Morel qui présente les 5 mois de combat qu’elle a traversé à la suite de son accident de la circulation.

Cannibalecteur - Jambe en l'air

Jambe en l’air
vu par Céline Cannibalecteur

 

Jambe en l’air de Delphine Coussement : mon avis sur le livre

J’ai passé un très bon moment à lire Jambe en l’air de Delphine Coussement. Ce livre est tellement réaliste que j’ai toujours pensé qu’il s’agissait d’une autobiographie. Après quelques recherches sur Internet je me suis aperçue que cette histoire était une pure fiction.

J’ai tout de suite été charmée par ce roman car il présente le quotidien d’une personne accidentée. Ce style d’écriture nous permet de nous attacher réellement au personnage car ce dernier nous fait part de ses états d’âmes, doutes et questionnements. Les émotions et les sentiments de Delphine sont mis à nu tout au long du récit.

Jambe en l’air, c’est aussi une immersion culturelle qui permet aux autres francophones de découvrir la culture et les habitudes des belges.

Le prologue et l’épilogue apportent des informations intéressantes et importantes au lecteur. Il s’agit pour moi de deux passages essentiels du livre.

Pour finir, ce livre se lit très facilement et la bonne dose d’humour qu’il contient est divertissante.

Si vous souhaitez découvrir un peu plus Delphine Coussement et son livre Jambe en l’air, vous trouverez sur Internet son interview pour Notélé ainsi que la bande annonce de son livre.

A très bientôt sur Cannibalecteur,

Céline
Cannibalecteur
« Jambe en l’air » de Delphine Coussement vous tente ? 
Voici un lien pour vous le procurer rapidement : 

2 thoughts on “Jambe en l’air de Delphine Coussement

  1. J’adore votre vision du fer à cheval. Delphine aurait en effet du investir dans une patte de lapin et un trèfle à quatre feuilles.
    Cette histoire est fictive à 99 % ; il y a donc un peu de ma vie dans ce livre.
    Je souhaite te remercier pour cette belle chronique.
    J’espère que les lecteurs découvriront mon roman avec plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *